Le blog des Entrepreneurs Heureux

Pour découvrir ensemble les secrets, les erreurs et les succès des entrepreneurs qui réussissent

Le blog des Entrepreneurs Heureux

12 principes pour être un bon entrepreneur

Tout au long des deux derniers mois, j’ai lu des biographies, des autobiographies et vu des documentaires et conférences de 7 femmes entrepreneur considérées des exemples dans le domaine entrepreneurial. J’ai distingué 12 principes pour être un bon entrepreneur.

12 principes pour être un bon entrepreneur

C’est en toute modestie que je présente ces 12 principes pour être un bon entrepreneur, je ne suis pas un homme d’affaire aujourd’hui qui peut te donner des leçons dans ce domaine. Par contre, je crois qu’il est intéressant de faire ressortir des principes qui peuvent à mon avis s’appliquer non seulement à la vie d’entrepreneur mais à la vie tout court.

Une des choses qui attire mon attention est que toutes les femmes dont je parle ont des origines sociales très diverses, des passés divers, traumatisants pour certaines et des vies on pourrait dire assez banales. Cependant, elles ont toutes en commun un trait de caractère que j’admire : une vitalité extraordinaire.

Cette énergie qu’elles ont démontrée tout au long de leur carrière leur a permis d’aller très loin dans le domaine qu’elles ont choisi de développer.

Riches, célèbres, admirées et jalousées dans des secteurs d’activité très divers : la beauté, l’alimentation, les shows télévisés, la mode, l’information, les jouets.

En même temps, toutes ces femmes ont parfaitement su canaliser cette vigueur avec pour conséquence le développement d’une capacité à diriger d’importantes entreprises multimillionnaires. Elles ont également développé et approfondi des connaissances dans leur domaine respectif.

Voyons à présent ce qui, à mon avis, les a réunies au panthéon de la gloire et ce qui les distingue de la majeure partie de la population.

Tout ce qui va suivre est tiré des articles que j’ai publiés sur  Oprah Winfrey, Arianna Huffington, Coco Chanel, Debbi Fields, Ruth Handler, Estée Lauder et Madam C.J.Walker.

12 principes pour être un bon entrepreneur

Donne avant de recevoir

Donne avant de recevoir

Toutes ces femmes d’affaire ont toutes voulu produire quelque chose qui pouvait rendre la vie des autres plus faciles.

Donc, être entrepreneur est une question de don et de générosité avant tout.

En prenant pour exemple Estée Lauder et Debbi Fields, leur grande force publicitaire était d’ailleurs de proposer du gratuit avant même parler de prix de l’article.

En lisant les biographies de toutes ces femmes, tu peux voir à quel point elles étaient fières de leurs produits, elles apportaient quelque chose de plus dans la vie des gens : le plaisir de déguster un biscuit, la joie de se sentir belle, la joie des enfants avec un nouveau jouet.

Apprends à t’entourer

« Entourez-vous seulement de personnes qui vont vous élever plus haut. » Oprah Winfrey

Toutes ont eu le courage de démarrer un projet grandiose mais toutes ont bien compris qu’il fallait à tout prix s’entourer de personnes compétentes dans les domaines qu’elles ne maîtrisaient pas.

Cette leçon est importante et trop fréquemment négligé par des entrepreneurs qui veulent tout contrôler.

On m’a un jour raconté l’histoire du propriétaire d’une usine d’une centaine d’employés, qui voulaient tellement garder le contrôle de tous les départements de son affaire qu’il signait même les bons de commande des stylos que ses employés utilisaient au quotidien !

Déléguer te permet d’utiliser les compétences des uns tout en te laissant du temps pour développer les tiennes.

Apprends à dire “NON”

La peur du rejet nous bloque souvent dans des décisions. Dire « non » à quelqu’un est difficile, même parfois insurmontable.

Pourtant, dire « non » va changer ta manière de percevoir ta relation avec les autres. En effet, en sachant dire « non », tu te places d’égal à égal, tu ne crains plus d’être refusé par les réseaux dont tu veux faire partie.

Normalement, tu te rendras compte que ce possible rejet n’est que dans ta tête.

Un jour, Stevie Wonder demande en privé à Oprah Winfrey de participer à une œuvre de charité. Celle-ci ne souhaite pas participer ni faire de dons vu qu’elle en a largement assez avec ses propres œuvres. Elle lui répond alors que non.

Oprah décrit son sentiment à ce moment-là : elle se sentait très mal à l’aise.

A ceci, M. Wonder lui répond simplement “Ok”, une manière de dire “pas de problème, on reste amis”. Ceci surprend la célèbre animatrice. Dire non a été facile, les choses se sont passées sans que personne ne se retrouve blessé.

Elle raconte cette anecdote dans une vidéo afin de nous faire comprendre que dans la vie on ne peut pas faire plaisir à tout le monde.

Apprends de tes erreurs

« L’échec est un excellent enseignant et, si vous êtes ouvert, chaque erreur a une leçon à offrir. » Oprah Winfrey

Les succès sont pavés d’embuches et d’erreurs, parfois colossales, dans la vie d’un entrepreneur. Apprendre à les surmonter, ne pas les stigmatiser comme nous faisons tous trop souvent depuis l’école, est une connaissance à acquérir.

Le travail, l’excellence et l’ambition

En route vers l'excellence

Ne jamais s’arrêter sur les détails et aller droit au but est une des premières règles que je retiendrais à ta place.

Elles ont toutes appris au fil des ans à se perfectionner pour devenir des stars dans leur domaine. Par contre, elles n’ont pas attendu que tout soit parfait avant de démarrer. C’est dans l’action qu’elles se sont perfectionnées afin de donner ce qu’il y a de mieux en elles.

Donc, agis et observe ce que tu peux améliorer constamment.

Passion et persévérance

Observe ce que tu aimes faire durant ton temps libre, tu as peut-être là la clé de ton succès ” Debbi Fields

Toutes ont fait ce qu’elles aimaient et savaient faire fort bien. La persévérance est un trait de caractère qui se forge avec le temps mais qui nait plus facilement quand on l’applique dans une passion.

Adapte-toi aux circonstances

Pour illustrer ce principe, je vais reprendre une anecdote de Ruth Handler.

Dans l’histoire de la compagnie Mattel, Ruth Handler raconte comment les besoins en plastique aux États-Unis durant la Seconde Guerre Mondiale font que tout le stock soit réservé aux besoins militaires. Les cadres plastiques originaux créés par son mari Elliot sont simplement remplacés par un type de bois économique et non interdit au marché public.

La chance est une question de préparation

Garde les yeux sur les opportunités qui vont se présenter à toi.

La chance est un talent qui se travaille car, des opportunités, il y en a très souvent, beaucoup plus qu’on ne le croit. A toi de saisir l’occasion qui se présente et que tu sauras apprécier si tu sais regarder.

Sois ambitieux et réaliste

Oprah Winfrey déclarait toujours dans sa jeunesse étudiante et quand elle travaillait à ses débuts à Baltimore qu’un jour elle serait riche et célèbre. Sa prophétie s’est réalisée. On ne pas dire le contraire.

Pourtant, cette ambition ne l’a jamais aveuglée, elle a conservé un pied à terre. Durant son expérience dans la chaine TV de Baltimore, ses jours dans la chaine étaient comptés. Elle le savait. Elle ne s’est pas pour autant contentée d’attendre doucement la fin de son contrat. Elle a commencé à développer ses relations en dehors et au sein du travail : elle a fait naitre un réseau.

Sa vision à long terme a guidé ses choix à court terme en fonction des circonstances.

Apprends encore et toujours

Apprendre, toujours apprendre

L’histoire de Madam C.J. Walker est, selon moi, la plus extraordinaire de toutes.

Cette femme était la fille d’anciens esclaves d’une plantation de coton du sud des États-Unis au XIXe siècle. Illettrée, veuve à 20 ans avec une fille de quelques années à peine, elle meurt millionnaire (en 1919).

Cette femme m’impressionne non seulement par le fait de partir réellement de très très loin à une époque où les opportunités pour une femme noire étaient rares à cette époque, mais aussi par sa voracité d’apprendre. Elle s’était entourée de personnes compétentes pour gérer son affaire croissante mais aussi pour apprendre d’elles.

Donc, je retiens la leçon de Madam C.J. Walker : entoure-toi de personnes qui peuvent t’aider à gérer ton business et t’apprendre les compétences que tu ne maitrises pas.

Ne méprise personne

Je reprends deux anecdotes qui illustrent bien ce point.

· La première se passe avec Estée Lauder.

Un jour, une femme mexicaine avec des dents en or s’approche timidement du comptoir. Estée se dirige vers la femme lorsque la vendeuse qui l’accompagne l’arrête pour lui suggérer de ne pas perdre son temps : « Elle ne va rien acheter, je connais ce genre de femme. »

Estée ne tient pas compte du commentaire et prodigue les soins de beauté gratuits à cette « pauvre » Mexicaine comme s’il s’agissait d’une cliente potentielle.

Devine quoi : cette femme lui sort une liasse de dollars et achète deux unités de chaque produit proposé par Estée ! De plus, elle revient le lendemain avec plusieurs membres de sa famille.

· La deuxième avec Mrs Fields.

Lorsqu’elle démarre son entreprise, elle commence par contacter le vendeur d’une très grande compagnie de chocolat (elle ne cite pas le nom). Celui-ci ne se gène pas pour l’envoyer promener sous prétexte que sa commande est ridicule.

Par contre, le vendeur d’une compagnie concurrente se montre non seulement aimable avec elle mais se rend immédiatement sur place pour traiter l’affaire de …. 11,5 kilos (25 livres). 10 ans plus tard, ce même fournisseur lui livre des commandes d’un montant de 7 millions de dollars chaque année.

Diversifie tes activités

Cela rejoint l’idée que j’ai développée dans mon article sur ce que je considère comme une erreur de la part de l’entrepreneur en tombant amoureux de son entreprise.

Mettre tous les œufs dans le même panier est une erreur qui peut te couter cher. Des fortunes qui inébranlables en apparence peuvent s’écrouler comme un château de cartes très rapidement.

Se diversifier c’est se prémunir d’une éventuelle mésaventure.

Que faire maintenant ?

Il est clair que maintenant il ne suffit pas de se contenter de lire cet article pour devenir un bon entrepreneur heureux et financièrement confortable.

L’action est ce qui va marquer la différence. Marquer en gras ces 12 principes pour être un bon entrepreneur est un premier pas et en prendre réellement conscience ne peut se faire qu’avec la pratique.

J’aimerais connaître ton point de vue sur les connaissances que devrait acquérir un bon entrepreneur au-delà de ce que je viens de présenter ci-dessus.

Si tu as de l’expérience dans ce domaine, je serais très content de lire et de partager avec d’autres ton expérience.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.