Le blog des Entrepreneurs Heureux

Pour découvrir ensemble les secrets, les erreurs et les succès des entrepreneurs qui réussissent

Le blog des Entrepreneurs Heureux

4 manières de financer tes projets

4 manières de financer tes projets

Le sujet du présent podcast est «4 manières différentes de financer tes projets ».

Financer tes projetsPhoto by rawpixel on Unsplash

Salut, je suis Daniel du bloc des Entrepreneurs heureux. J’espère que tu vas bien et je te remercie de m’accompagner pour ce prochain podcast.

Financer ton premier projet est, je dirai, la clé ou plutôt le nerf de la guerre de tout projet de l’entrepreneur heureux. En effet, bien que aies la meilleure idée du monde, cette idée, et bien il faut la financer.

De quelle manière?  C’est la question que je me pose tous les jours et j’ai trouvé pour le moment quelques solutions. Ces solutions, tu les connais peut-être déjà.

Quoi qu’il en soit, ce récapitulatif va te permettre de te faire une idée de ce dont tu disposes pour mener à bien ton idée d’entreprise.

Je vais donc te proposer quatre manières différentes de financer tes projets. Cette présentation n’est pas figée, je veux dire par là qu’il existe certainement d’autres manières de faire. Tu peux même dans certaines occasions combiner les différentes possibilités qui existent.

Les fonds privés : famille, amis, fonds propres

La famille

Financer tes projets de la sorte est risqué car tu te mets dans une situation  dans laquelle se mélangent famille et argent.

C’est délicat

Personnellement,  il n’y a dans ma famille que 3 personnes à laquelle je me sentirais plus ou moins à l’aise pour demander de l’argent: mon père, ma mère et mon frère.

Malgré la confiance qu’il y a entre nous, c’est toujours délicat mais je sais que c’est possible.

Avec les autres membres de ma famille, autant dire que je ne le ferai pas. Je ne le ferai pas non pas pour une quelconque dispute ou mauvaise relation mais parce que je souhaite éviter de mettre qui que ce soit mal à l’aise.

Bref, avant tout je sais à qui je peux demander et à qui je ne veux pas demander.

L’avantage

Si tu réalises une démarche de ce type avec un  membre de ta famille, tu as trois gros avantages qui me semblent évidents:

  1. Tu économises  les frais associés à la constitution du dossier de crédit qui sont souvent assez élevés
  2. La personne qui te prête l’argent sera moins tatillonne que ta banque.
  3. Tu sais également que, en principe, si tu as un problème de liquidité tu peux toujours arranger ça avec la personne.

Tout d’abord, je souhaite ouvrir une parenthèse concernant le deuxième avantage. Pour ma part, je ne prends pas cette confiance à la légère et je te conseille d’en faire de même.

Tu peux avoir des problèmes de liquidité à un moment donné mais tu dois te faire un point d’honneur de rembourser jusqu’au dernier centime la dette que tu as avec ton père, ta mère, ton frère, ton oncle, ton cousin ou ta tante.

Le plus important est de sauvegarder cette relation à tout prix. C’est mon conseil.

Donc, si tu dois faire des heures supplémentaires pour rembourser, fais-les.

Comment t’y prendre

Comment t’y prendre?

Je pense  que tu ne dois pas y aller par quatre chemins: vous rédigez, quand je dis vous ce sont les deux parties, un contrat signé.

Il n’est peut-être pas nécessaire de le faire devant un notaire mais en tout cas mettre noir sur blanc les conditions me paraît être un minimum acceptable.

En faisant  de la sorte, tu donnes  non seulement une garantie de remboursement mais je crois aussi que d’une certaine façon tu lui prouves à la personne qui te fait confiance pour te prêter l’argent que tu mérites son respect avec un compromis pour lui rembourser.

Les amis

Financer à travers tes amisPhoto by rawpixel on Unsplash

C’est délicat aussi

C’est un peu comme avec la famille, il existe un risque important: perdre la confiance de ton ami ou carrément perdre ton ami.

Je t’avertis, il se peut que je sois un peu contradictoire ici. En effet, je parle d’emprunter de l’argent à un ami alors que c’est quelque chose que je ne ferai  jamais.

D’ailleurs,  je ne prête jamais aux amis et je ne veux pas le faire car je crains plus de perdre l’ami que l’argent.

Les avantages

Les avantages ici sont assez évidents. Tout comme avec la famille, en empruntant ainsi tu économises de l’argent et tu te mets à l’abri de coups durs provisoires.

Tout comme la famille, l’ami qui te prête l’argent ne va pas te demander un extrait de ton compte en banque, un justificatif de tes revenus et de ton patrimoine. C’est la relation de confiance qui joue en ta faveur.

Tout comme avec la famille, tu dois te faire un point d’honneur de rembourser chaque centime même en cas de pépin. Le plus important est de préserver la confiance qui existe entre ton ami et toi.

Pas d’excuses.

Comment s’y prendre

Comme on l’a vu avec la famille, un contrat détaillé est la meilleure façon de procéder. A mon avis traiter avec une simple poignée de main et une promesse de remboursement n’est pas la meilleure façon de faire.

Je crois que si tu respectes ton ami et surtout si tu veux montrer que tu le respectes, un contrat signé par tous les deux avec une copie chacun.

Le secteur d’activité choisi

Deuxième solution de financement de tes projets : le moment du secteur d’activité choisi.

Si ton domaine est dans un secteur d’activité en croissance, il est plus facile de se faire financer.

En effet,  dans un secteur en croissance la confiance règne. Attention, je veux parler de la confiance qui repose sur les gains futurs car un secteur qui monte fait automatiquement rentrer des liquidités.

En conséquence, tout devient plus facile à condition bien sûr de montrer patte blanche. Si tu es un mauvais payeur ou bien si tu as des dettes importantes ou encore si tu as prouvé dans le passé que tu étais incapable de gérer une entreprise, il se peut que croissance ou pas tu rencontres des problèmes pour financer ton nouveau projet.

Nous allons voir maintenant que cette facilité de financement se situe à trois niveaux: la banque, le fournisseur et le client.

La banque

Dans un secteur en croissance, dans lequel par exemple tu as des retours sur investissement de 10%, 15% ou 20 %, il sera bien plus facile que ta banque veuille bien d’octroyer un prêt à un taux de 2,3 ou 4%.

Ton pouvoir de négociation est plus grand que si tu veux investir dans un secteur qui stagne ou qui est en déclin.

Prenons par exemple le secteur immobilier en Espagne. Entre la fin des années 1990 et 2007 il était plus facile d’emprunter pour un promoteur immobilier qu’entre  2008 et 2018.

Je ne sais pas si tu te souviens de la bulle immobilière qui a explosé en Espagne à cette époque.

Les fournisseurs

Dans  les secteurs en forte croissance, les fournisseurs peuvent également fournir les moyens de financement nécessaires pour ton projet.

Il ne s’agit pas d’un financement type prêt monétaire comme le ferait une banque. C’est plutôt au niveau des moyens de paiement.

En effet, si le fournisseur te propose un paiement à 60 jours, dans la pratique il est en train de te donner 60 jours pour faire rentrer l’argent qui va te permettre de payer la facture, donc la dette, que tu as avec lui.

Par exemple, si tu as magasin de chaussures et que ton fournisseur te livre une centaine de paires que tu peux payer dans 60 jours, c’est grâce au bénéfice des ventes réalisées durant ces 60 jours. Tu peux payer tout ou une partie de la facture initiale.

Le client

Le client peut également financer en partie ou 100 % de ton projet. 

Comment?

En fait dans un secteur en croissance, le client peut avancer plus facilement la somme ou une partie de la somme correspondant à ta commande. Il le fera notamment pour un produit qu’il est sûr de vendre rapidement.

Prenons par exemple les ordinateurs dans les années 80, c’est le boom des ordinateurs domestiques.

À cette époque, un distributeur d’ordinateurs Apple II savait que son stock allait rapidement  être écoulé. Celui-ci était donc plus susceptible d’avancer une somme d’argent pour réserver sa commande. Il savait évidemment qu’il allait être gagnant.

Les fonds privés professionnels

Après les fonds privés particuliers, tu as à ta disposition un troisième moyen pour financer tes projets : les fonds privés professionnels.

Le prêteur privé

Le prêteur privé et une personne physique qui peut substituer ta banque pour te prêter de l’argent.

Généralement les quantités dont on parle sont inférieures à celle qu’une banque peut te prêter et les taux d’intérêt sont plus élevés. Mais c’est peut-être suffisant.

Toutefois, l’avantage avec le prêteur privé est qu’il te permet d’obtenir les fonds nécessaires pour ton projet alors que ta banque te le refuse.

En fait, ce que j’ai compris du prêteur privé est que celui-ci va s’intéresser peut-être plus à fond à ton projet.

C’est surtout dans l’immobilier que j’ai entendu parler de cette figure. Celui-ci va s’intéresser aux biens que tu veux acquérir et s’il va pouvoir récupérer la somme prêtée avec le bien en question. Tes revenus actuels peuvent passer à un second plan.

En résumé, si ton opération va dégager des revenus et qu’en cas de pépin il pourra récupérer la somme grâce à ton bien, le prêteur privé sera susceptible de financer ton projet.

Les sociétés de capital-risque

Les sociétés capital-risque sont assez similaires au prêteur privé. Celles s’intéressent au bien non cotisé en bourse, tel que l’immobilier par exemple.

En gros, elles investissent dans des actifs avec des sommes bien plus importantes que le prêteur privé.

Je ne peux pas t’en dire beaucoup plus car je n’ai pas du tout d’expérience dans ce domaine. En tout cas, je veux que tu en prennes connaissance et que tu saches que ça existe au même titre que la banque et le prêteur privé.

Les banques ou entités de crédit

Financer à travers la banquePhoto by Etienne Martin on Unsplash

Nous en arrivons enfin au 4e et dernier moyen de financer tes projets: la banque ou l’entité de crédit.

C’est celle que nous connaissons le plus mais souvent pas le mieux.

Tout se négocie

Il n’y a pas si longtemps encore, j’avais un respect et une distance envers les banques quasi religieux. Je croyais qu’il était impossible de négocier avec une banque.

Cependant j’ai appris que c’est tout le contraire.

Et, quand tu y penses, tu te rends compte que finalement une banque n’est rien d’autre qu’une entreprise privée qui vend des produits: des crédits, des placements, des comptes, des plans épargne, des plans retraite, etc.

En conclusion, qui dit entreprise privée dit négociation: en effet, avec une banque tu peux tout négocier.

Jouer avec la concurrence

Toutes les entités de crédit sont en concurrence entre elles pour capter les clients. Si tu les intéresse, tu as de fortes chances d’obtenir ton crédit pour financer ton projet.

Conclusion n’hésite surtout pas à en visiter autant que tu peux et à les comparer. Pas de sentiments et pas de quartier.

Je ne vais pas rentrer dans le détail sur la manière de traiter avec les banques, c’est le sujet d’un autre podcast. Par contre, tu peux déjà tenir compte de cela : une banque est une entreprise comme les autres.

Bref, ne commet pas l’erreur de te contenter de ta banque habituelle, va voir la succursale d’à côté, elle risque de te proposer des conditions plus intéressantes.

Conclusion sur les 4 manières de financer tes projets

Je t’ai montré qu’il existe quatre manières différentes de financer tes projets:

  1. Les fonds privés, c’est-à-dire, en plus des fonds propres, la famille et amis;
  2. Si le secteur choisi est en pleine croissance, ta banque, ton fournisseur et tes clients vont te rendre la vie plus facile avec de meilleurs délais de paiement et des avances de somme d’argent pour commander tes produits;
  3. Les fonds privés professionnels peut-être plus chers mais parfois plus pragmatiques;
  4. Ta banque comme tu l’as toujours fait. Par contre n’oublie pas d’en visiter d’autres, pas besoin d’être fidèle.

Je te remercie de m’avoir accompagné tout au long de ce podcast pour écouter les 4 manières de financer tes projets que je te propose.

Je serais heureux  de lire tes commentaires, tes suggestions à ce sujet et autres idées de financement.

Merci et à très bientôt!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.