Le blog des Entrepreneurs Heureux

Pour découvrir ensemble les secrets, les erreurs et les succès des entrepreneurs qui réussissent

Le blog des Entrepreneurs Heureux

Comment arrêter de procrastiner ?

Arrêter de procrastiner est souvent une des tâches les plus difficiles à réaliser.

Arrêter de procrastiner

“Procrastiner, mon quotidien. Je me le suis toujours reproché, mais jamais je ne m’en suis débarrasser.” Inconnu

Pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec le terme, procrastiner est le fait de s’attarder sur des tâches souvent utiles et importantes en apparence, mais qui en fait nous éloignent de notre véritable but.

C’est en fait une forme de justification pour ne rien faire dans certains cas ou faire peu.

Attention, on peut parfois procrastiner de manière très subtile, c’est ce qu’appelle certains la procrastination intelligente.

Il existe en effet plusieurs manières de se justifier.

Dans cet article, je vais en retenir trois : le perfectionnisme, les urgences, la diversité d’idées.

Je ne suis une exception dans aucun cas. Arrêter de procrastiner est pour moi une lutte contre ces trois attitudes.

Les trois médailles de la procrastination intelligente

Le perfectionnisme est une justification

Le perfectionnisme

“Le perfectionnisme, la marque des grands. Le perfectionnisme, la douleur des grands. Car la perfection, personne ne peut l’atteindre.”  Pierre Bruneau

Je viens de lire un article très intéressant de mon amie Céline du blog Temps Mieux Attitude.

L’article en question (Perfectionniste : QUALITÉ ou DÉFAUT ? (loi de Pareto – 20/80) traite le sujet du perfectionnisme.

C’est un sujet très intéressant et sur lequel certains pourraient ne pas être d’accord. En effet, quand on parle de perfectionnisme, on pense à travail bien fait.

Cependant, le perfectionnisme est une forme de procrastination intelligente. Je ne dis pas que ce soit toujours le cas, mais je suis convaincu que trop souvent.

Vouloir faire les choses correctement, c’est bien mais il existe le risque de s’attarder trop longtemps sur des choses qui ne vont finalement pas apporter beaucoup plus.

Le perfectionnisme se matérialise dans des situations différentes dans le quotidien de l’entrepreneur :

– Le design d’un produit physique ou un service ;

– Une tâche à réaliser. Par exemple, on a parfois tendance à s’attarder trop longtemps sur la présentation d’un document Word ou PowerPoint alors que l’essentiel, le fond du sujet, est moins approfondi ;

– Les tâches du quotidien. Par exemple, j’ai tendance à arriver en retard à des rendez-vous parce que je ne veux pas quitter la maison sans avoir rangé la cuisine avant.

Il y a bien d’autres actions du quotidien que je pourrais ajouter au quotidien mais je ne veux pas pêcher de perfectionniste dans cet article. Le but est d’arrêter de procrastiner, non ?

Je reconnais que ce « défaut » s’assimile à une qualité et c’est ce qui le rend difficile à guérir.

Les urgences

Parfois Urgence=Procrastination

“La vie m’a appris une chose : quand il y a urgence, il faut parfois savoir ne pas se presser.” Christian Blanc

Le perfectionnisme n’est pas la seule manière de procrastiner ni vu ni connu. L’urgence fait également partie des bons motifs pour décaler nos véritables objectifs.

Nos journées sont chargées de tâches urgentes à traiter, j’ai deux enfants en bas âge, ce n’est donc pas moi qui vais jeter la première pierre.

Par conséquent, aller à l’essentiel quand tu dois donner à manger à tes enfants, les habiller, les accompagner à l’école, faire les courses, aller au boulot, plus tous les petits imprévus qui surgissent par-ci par-là.

Bref, c’est à mon avis tout un tas de raisons qui sont autant d’excuses pour ne rien faire.

Je crois que les situations d’urgence sont réelles mais elles se prévoient et s’anticipent.

Malheureusement, bien souvent, nombreux sont ceux qui se réfugient derrière elles pour expliquer ce qui est en fait un constat d’échec.

Donc, si tu veux réellement arrêter de procrastiner, tiens compte de ce point.

La diversité d’idées

trop d'idées

“Les livres n’épuisent pas les paroles, les paroles n’épuisent pas les idées.” Proverbe chinois

Celle-ci me touche particulièrement car je reconnais que souvent les idées d’articles ou de création d’une entreprise m’éloignent de mon but.

Avoir beaucoup d’idées est à mon avis un bon signe pour ton avenir d’entrepreneur. Cependant, cela peut également paralyser l’action.

Parfois, « Trop d’idées=Pas d’idées ».

Donc, si tu as l’impression de procrastiner, déjà ce n’est pas une impression, c’est un fait : tu procrastines. Si tu veux arrêter de procrastiner, tu dois peut-être revoir tes priorités.

Comment arrêter de procrastiner

Teste ton produit et limite ton temps

“Quelquefois l’échec est nécessaire à l’artiste. Cela lui rappelle que l’échec n’est pas un désastre définitif. Et cela le libère de la tapageuse contrainte duperfectionnisme.” John Berger

Le livre d’Eric Reis « Lean Startup » est un bon remède contre le perfectionnisme dans le monde de l’entreprise.

C’est le sujet d’un prochain article car cet homme est un révolutionnaire dans le monde de l’entreprise. Son concept de Minimum Viable Product (Produit minimum viable) est la pilule bleue contre la procrastination.

En effet, développer le produit idéal, dixit parfait, coûte souvent très cher aux entreprises. Si le produit ne se vend pas, l’investissement est perdu.

La méthode Lean Startup consiste à proposer un modèle embryonnaire (MVP) afin de le tester et de le modifier en fonction des retours des clients.

Concernant les tâches du quotidien, la solution que je te propose et qui marche plutôt bien est de limiter ton temps consacré aux tâches.

Par exemple, si tu dois produire un document (exposé, compte-rendu, article ou autres), fixe une limite de temps, par exemple 2 heures que tu peux séparer en 2, 3 ou 4 fois.

Durant le temps de travail, tu seras non seulement obligé de te concentrer sur l’essentiel mais tu vas également éloigner toutes les distractions durant le temps consacré à la tâche en question.

Donc, contre le perfectionnisme nocif du quotidien, pour arrêter de procrastiner intelligemment, limite ton temps de travail.

Liste tes priorités

Le 20/80 de Pareto consiste à lister tes tâches les plus importantes, c’est-à-dire celles qui produisent le plus de bénéfices vers ton objectif réel.

Comme l’explique Céline dans son article Perfectionniste : QUALITÉ ou DÉFAUT ? (loi de Pareto – 20/80), il s’agit de déterminer les 20% d’activités qui produisent 80% de bénéfices.

À l’inverse, dresse une liste des 20% des activités qui produisent 80% d’inconvénients (non importants, fastidieux ou que tu peux déléguer).

Pour arrêter de procrastiner à cause des urgences du quotidien, le 20/80 de Pareto est une arme redoutable.

Note tes idées

J’ai tendance à penser qu’avoir beaucoup d’idées, c’est n’en avoir aucune.

Je connais des gens qui sont extraordinaires quand il s’agit de produire de bonnes idées de projet, d’entreprise, de produit : Ils ruissellent d’idées de génie.

Malheureusement pour eux, ces idées ne se matérialisent jamais. Quand je leur pose la question pour savoir où ils en sont dans leur projet, ils me répondent qu’elles sont passées à autre chose de bien mieux.

Toi aussi tu connais ça ?

Il m’arrive la même chose souvent. J’ai des idées qui traversent mon esprit mais qui finalement se perdent dans les tréfonds de mes pensées. Autrement dit, je n’en fais que dalle.

Si tu veux abandonner cette manière de reporter intelligemment tout projet, dit autrement dit, si veux vraiment arrêter de procrastiner : Dresse une liste de tes idées et évalue-les.

Certaines seront rapidement écartées, d’autres gardées pour un autre jour. Par contre, celles qui te semblent vraiment intéressantes vont être classées par ordre d’intérêt.

A partir de là, tu les testes en utilisant la méthode du MVP.

Arrêter de procrastiner = arrêter de se poser des questions

J’ai un article qui parle de ce sujet. Maintenir le Cap doit être ta priorité absolue.

Certaines distractions sont dangereuses, je parle des mauvaises distractions (Sortie en boite, malbouffe, Télévision, jeux-vidéos, etc.)

D’autres distractions sont insidieuses car plus difficiles à détecter et, j’ajouterais, plus difficiles à admettre. Celles-ci sont au nombre de trois :

1. Le perfectionnisme

2. Les urgences

3. Une trop grande diversité d’idées

Arrêter de procrastiner est compliqué car soit tu n’es pas conscients de tes propres défauts soit les habitudes sont trop difficiles à faire disparaître.

Je te propose des solutions pour chacune de ces catégories de distraction :

1. Teste ton produit et limite ton temps

2. Liste tes priorités

3. Note toutes tes idées

Ce sont de petits trucs que tu peux mettre en place dès aujourd’hui.

Mais pour cela, tu dois te répéter la phrase suivante pour arrêter de procrastiner : Arrête de te poser des questions et passe à l’action.

Je veux terminer ce petit article en ajoutant que tu peux peu à peu mettre en place ces trucs. Observe comment ça se passe, ce qui change en toi et je t’invite à le partager dans les commentaires ci-dessous.

J’apporte mon grain de sable et toi le tien.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

One Reply to “Comment arrêter de procrastiner ?”

  • Bonjour Daniel,
    Merci pour ce nouvel article ! J’en ai profité pour aller visiter le blog Temps mieux attitude,qui est très intéressant également.
    Je suis la reine de la procrastination ! Et je pense aussi être atteinte de perfectionnisme ! Bref, je cumule !!! 😉 Ton article me permet de me sentir moins seule dans cette situation !
    Pour ma part, j’essaie maintenant de ne plus remettre à plus tard les tâches qui durent moins de 5 minutes à réaliser. Et j’avoue que ça fait du bien : une chose de moins à garder en mémoire (qui te pompe de l’énergie inutilement et qui au fur au mesure que le temps passe devient de plus en plus urgente) et la satisfaction d’une tâche réalisée vite fait bien fait. Bref, c’est tout bénef !
    A bientôt
    Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.