Le blog des Entrepreneurs Heureux

Pour découvrir ensemble les secrets, les erreurs et les succès des entrepreneurs qui réussissent

Le blog des Entrepreneurs Heureux

Pauvre Coco !

Pauvre Coco!

Coco Chanel est connue dans le monde entier. Elle a marqué la mode du XXe siècle, à l’instar des Beatles avec la musique. Pauvre Coco ! C’est ce que tu te dis quand tu lis sa vie. C’est la troisième grande figure féminine dans le monde de l’entreprenariat que je vous présente ici.

Le 6 février 1895 est une date triste pour la petite Gabrielle Chanel (Un jour, on l’appellera Coco). Elle n’a pas 12 ans quand sa mère, Jeanne Devolles, meurt. Son père Albert n’attend pas et la place avec ses deux sœurs à l’orphelinat de l’abbaye d’Obazine.

7 ans plus tard, la jeune femme quitte l’orphelinat, s’installe chez sa famille paternelle et s’accroche à un rêve : devenir indépendante et libre.

« L’argent pour moi n’a qu’un seul son: la liberté. » Coco Chanel

Elle le sera des années plus tard. Pourtant, ça n’a pas toujours été évident.

L’histoire Chanel

Les Chanel sont Humbles et vivent des marchés, sa famille est une famille itinérante.

Gabrielle Chanel (Coco) est née et a grandi une partie de sa vie à Saumur. La situation financière de ses parents est difficile. Ce qui conduit à un climat familial difficile entre ses parents.

L’arrivée à Courpières est pour Gabrielle une brève période de bonheur d’enfant auprès de la famille de sa mère qui y est installée.

Cependant, lors d’un voyage avec ses parents, sa mère Jeanne Devolles meurt d’épuisement…à 33 ans à peine.

Son père

Il n’y a pas grand-chose à dire d’Albert Chanel.

C’est un aventurier, pas du tout casanier, coureur de jupon et violent avec la mère de Coco.

Il abandonne ses enfants dans des orphelinats dès la mort de Jeanne. Coco y passe 7 ans avec ses deux sœurs. C’est là qu’elle y apprend les rudiments de la couture.

Sa famille

Elle a 3 frères (dont un qu’elle n’a jamais connu, celui-ci est décédé au bout de quelques mois) et deux sœurs. Antoinette fera partie du début de l’empire Coco Chanel.

C’est grâce à sa tante Julia (sœur de son père Albert) qu’elle continue à apprendre la couture. Celle-ci lui apprend la fantaisie : Coco Chanel s’illustrera, en effet par sa capacité à employer des matériaux que d’autres ne veulent pas.

Une autre tante, Adrienne, pratiquement du même âge qu’elle, sera comme une sœur pour Coco. Elles partageront les planches de sa courte expérience dans le monde du music-hall et Adrienne sera sa meilleure amie.

Je ne m’étends sur les autres membres de la famille, très nombreux, vu qu’ils n’ont pratiquement pas fait partie de sa vie. Elle les met à l’écart jusqu’à sa mort, le 10 janvier 1971.

Chronologie de son succès

Maintenant, je veux m’étendre sur le succès de cette femme. Ses leçons sont, pour toi qui veux être ou aspirer à être entrepreneur, des références que tu ne pas ignorer. Certes, tu peux te dire que tu ne vas peut-être pas suivre son parcours mais tu dois absolument connaitre la recette de son succès.

Tu verras, comme moi j’espère, que finalement la méthode est assez simple à comprendre. L’appliquer n’est peut-être pas une mince affaire. Surtout si, comme moi, tu n’envisage de faire une carrière d’entrepreneur que depuis quelques mois.

Mais on verra cela plus tard…

Si tu le veux bien, je vais m’attarder sur ce qui a transformé Gabrielle en Coco Chanel.

Elle apprend à coudre très tôt et aime chanter

Début du music-hall pour Coco

L’orphelinat d’Obazine et sa tante Julia ont été pour la jeune, puis l’adolescente et la jeune femme Gabrielle Chanel les véritables débuts dans le monde de la couture. Elle a du talent. C’est ce qui ressort dans la biographie d’Edmonde Charles Roux, L’Irrégulière ou mon itinéraire Chanel.

Très jeune, elle commence à remarquer les vêtements des collégiens garçons : plus tard, elle l’adaptera ainsi aux vêtements pour femme.

Ses débuts professionnels l’emmènent plutôt vers le milieu du spectacle : elle rêve de faire carrière dans le music-hall.

Ses premiers emplois sont donc dans un magasin de vêtements et lingerie à Moulins et en tant que chanteuse dans un café-concert Le Grand Café et La Rotonde (C’est à partir de là qu’on l’appelle Coco)

Elle doit renoncer au music-hall

A Vichy, elle se rend compte qu’elle n’a pas le talent nécessaire pour le music-hall et abandonne.

Cependant, une autre voie s’ouvre pour elle. En effet, les vêtements qu’elle portait quand elle chantait au Grand Café ou La Rotonde étaient de sa création.

Pauvre Coco ?

Eh bien pas du tout. C’est une époque difficile pour elle, certes, mais elle n’abandonne pas son rêve de liberté et d’indépendance financière.

A la veille de la Grande Guerre, la marque Chanel commence ses débuts en scène. Ses relations avec Etienne Balsan puis avec Arthur Capel, « Boy », se révèlent fondamentales pour Coco non seulement du point de vue personnel mais aussi professionnel.

C’est grâce à ce dernier qui décèdera en 1919 d’un accident de voiture, que la boutique Chanel Deauville puis Biarritz voient le jour. L’histoire Chanel vient de s’écrire.

1909 Atelier de chapeaux

Chanel commence sa carrière avec les chapeaux

« La mode se démode, le style jamais. » Coco Chanel

« Une robe faite correctement devrait permettre de marcher, de danser, même de monter à cheval. » Coco Chanel

Sous l’impulsion de Boy, son ami et protecteur Etienne Balsan lui prête un local rue Malesherbes afin qu’elle y propose des chapeaux avec son propre style.

Au début, elle se contente d’acheter des chapeaux qu’elle transforme à son goût. Elle arrive rapidement à fidéliser une clientèle en plus de celle qui la suit depuis son époque au château Royallieu de Balsan où ses amitiés lui ont valu sa réputation de créatrice originale avec une tendance vers la simplicité et le confort.

1910 Première boutique : Paris

Cette fois, c’est Boy qui lui prête les fonds nécessaires afin de monter sa toute première boutique au 21, rue Cambon à Paris.

1913 Début de l’empire Chanel à Deauville

Deauville est l’endroit de vacances d’été des gens de la haute société française et étrangère. Toujours avec l’aide de Boy, elle y installe une nouvelle boutique avec son nom complet : Gabrielle Chanel.

Lieu de refuge des gens fortunés durant la guerre, Deauville bénéficie de la situation pour faire fortune avec la boutique de Biarritz créées deux ans plus tard.

1915 Biarritz première maison de couture Chanel

La proximité de l’Espagne et comme refuge de la société fortunée, Biarritz permet à Coco Chanel de devenir un véritable empire.

Les années suivantes

Elle a toujours conservé ses contacts et ses amitiés dans le milieu artistique, sa première vocation. C’est à partir de là que sa renommée peut devenir mondiale : elle habille acteurs, actrices de France mais aussi d’Hollywood.

Ce que tu peux retenir de Coco

Les enseignements de Coco

« Le luxe, ce n’est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. » Coco Chanel

Je pense que si Coco Chanel avait écrit un livre sur la création d’une entreprise, elle te dirait ce qui suit, c’est-à-dire ce qu’elle s’est appliquée à elle-même :

  • Suis ta passion jusqu’au bout : coudre, regarder et chanter. Regarder et coudre se sont parfaitement bien marié. Elle savait donner de l’élégance à n’importe quel tissu.
  • Continue à faire ce que tu aimes et fait de ton mieux. Pour elle, c’était la couture.
  • Apprends toujours plus et ne te contente pas de ce que tu fais maintenant. Autrement dit : sors de ta zone de confort.
  • Ne te morfonds jamais, va toujours de l’avant. Par exemple, durant son expérience dans le music-hall, elle a pris des cours de chant car on lui avait dit qu’elle ne chantait pas bien. Autre exemple : elle a vu qu’elle ne triompherait jamais dans le music-hall mais elle n’a pas pour autant renoncé à son rêve de devenir quelqu’un d’important dans la vie.
  • Ses différentes expériences comme couturière à Obazine, avec sa tante Julia, ce qu’elle observait, l’ont inspirée dans sa carrière. Donc, toute expérience est bonne pour apprendre quelque chose de nouveau. Toute expérience a une valeur.

Expériences de la vie

  • Fais-toi connaître, fais du marketing. Ses chapeaux, qu’elles portées à Royallieu, ont attiré l’attention des femmes qui, en les portant elles-mêmes, les faisaient connaître dans la haute société.
  • Elle avait une clientèle fidèle : elle employait ses contacts dans la haute société et a su se faire connaître grâce au bouche à oreille. Par exemple, grâce à ses contacts dans le milieu des artistes (peintres, poètes, acteurs, etc.), elle a fourni les chapeaux pour une première œuvre de théâtre, ce qui l’a par la suite propulsée dans le monde artistique.
  • Observe où se trouvent tes clients potentiels :

o D’abord Paris avec la boutique 21, rue de Cambon

o Ensuite c’est à Deauville, ville touristique visitée par la haute société française et étrangère en été, qu’elle ouvre sa première boutique de chapeaux, elle commence ainsi à étendre son entreprise. Tout cela avec l’aide d’Arthur Capel, surnommé « Boy » qui la soutient financièrement et moralement.

o Enfin à Biarritz qui lui permet de toucher le marché espagnol. Cette énorme maison de couture fait fortune.

  • Définis une stratégie :

o géographiquement, Paris était au centre de l’empire Chanel d’où elle servait Biarritz et Deauville.

o Sa ligne de vêtement à des prix accessibles l’épargne lors de la crise de 1929.

o Faire connaître sa marque. C’est avec un « C » imprimé sur tous les articles qu’elle se fait connaître.

  • Entoure-toi bien.

o D’abord Etienne Balsan, puis Arthur Capel. Etienne lui permettra d’ouvrir sa première boutique dans un local qu’il lui cède.

o A 22 ans, elle connait Etienne Balsan. Elle s’installe quelque temps chez lui, au château de Royallieu. Celui-ci lui prête le local qui lui permet de démarrer sa première boutique-atelier de chapeaux pour dames.

o Arthur Capel la soutient. Elle lui doit autant son aide financière que son amitié. Celui-ci finance l’achat de sa première boutique 21, rue Cambon.

o Elle s’entoure de nouvelles amitiés, notamment Misia Sert qui l’introduit dans le milieu artistique.

o Ses amitiés dans le milieu artistique lui donnent l’opportunité « d’habiller » Hollywood.

  • Diversifie tes activités : d’abord elle commence par les chapeaux, puis la couture avec des robes qui rompent avec la mode de l’époque tout en répondant à une demande. Enfin, elle produit le parfum Chanel nº5
  • Saisis les opportunités : avec la guerre de 1914-1918, elle commence à constituer sa fortune grâce à ses boutiques de Deauville et de Biarritz (notamment avec la fabrication d’uniformes d’infirmières pour les dames à Deauville). D’autre part, l’absence de concurrence qui participait à l’effort de guerre lui laisse le champ libre.
  • Garde les yeux ouverts et utilise ton imagination : elle n’hésite pas à innover en employant ce que d’autres ne voulaient pas. C’est quelque chose qu’elle avait appris avec sa tante Julia.

« Ma vie ne me plaisait pas, alors j’ai créé ma vie. » Coco Chanel

  • Reste toujours prudent avec les dépenses : elle voulait à tout prix éviter d’être pauvre. Elle a toujours fait attention à ses dépenses.
  • Apprend de tes erreurs. A ses débuts dans son atelier de Malesherbes, son manque d’expérience et d’organisation lui ont fait perdre Lucienne Rabaté, une couturière avec un nom.

« La force est construite par les échecs, pas par les réussites. » Coco Chanel

« La modestie c’est la plus haute élégance. » Coco Chanel

« Pour réaliser de grandes choses, il faut d’abord rêver. » Coco Chanel

Une réflexion pour finir

Coco Chanel avait un rêve et elle l’a poursuivi jusqu’au bout. Sa personnalité en fait certes une personne à part mais toi aussi, tu as une personnalité à part. Ce que je veux te faire comprendre c’est que si tu rêves grand, tu es grand, tu viens déjà de changer.

Coco Chanel avait certes un grand vide dans sa vie. Sa solitude. Pauvre Coco !

Cependant, tout ne doit peut-être pas être imité chez elle mais tu peux employer quelques uns de ses ingrédients pour atteindre ton but. Pense Coco Chanel, pense grand !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.